> La thermothérapie, les bienfaits de la chaleur.



Définition
La thermothérapie est une méthode thérapeutique bien connue de nos ancêtres, qui utilise la chaleur.

Pendant des siècles, l'effet bénéfique de la chaleur a été utilisé sur les articulations douloureuses et encore actuellement des études sur la chaleur démontrent son efficacité sur les cellules cancéreuses.

Domaines d'utilisation

- En Rhumatologie : pour atténuer les douleurs articulaires liées à l'arthrose pour diminuer les contractions musculaires douloureuses.

- En pathologie du dos : pour diminuer les douleurs lombaires et cervicales.

- En pathologie du sommeil ou de l'anxiété : pour permettre un état général de détente.

- En cancérologie, les recherches continuent car la chaleur affaiblit les cellules tumorales, plus compactes que les cellules saines et donc dissipant moins l'élévation de température, et les rend plus sensibles aux autres traitements.

Mécanismes d'actions

La chaleur n'a pas d'effet placebo et ne procure pas qu'une sensation de bien être, mais elle a une action physiologique :

- En relaxant les muscles contractés et ainsi en diminuant le message de la douleur (voir notre article sur le mécanisme de la douleur)

- En dilatant les vaisseaux localement, ce qui permet d'évacuer plus rapidement les toxines (CO2, acide lactique) fabriquées par les muscles contractés et d'oxygéner les tissus lésés.

- En diminuant les influx comportant le message de la douleur au cerveau (voir notre article sur le mécanisme de la douleur). En effet, les récepteurs de la chaleur bloquent les récepteurs de la douleur.

- En facilitant le glissement des fascias musculaires sensibles dans les douleurs musculaires, ce qui procure un effet de détente.

Son action est rapide mais temporaire. Cependant, le fait de diminuer la contraction est un message d'amélioration de la douleur au niveau du cerveau qui cessera d'envoyer des ordres de protection par contraction et permettra ainsi la rupture du « cercle vicieux » : Contracture -> Douleur -> Contracture ->Douleur ......

Au niveau du dos, ce mécanisme d'action est intéressant, d'autant que la contracture augmente les pincements des nerfs périphériques des hernies et tassements, à l'origine de sciatique, cruralgie ou névralgie cervicobrachiale. En levant, cette contracture, la chaleur permet une libération partielle du nerf pincé et une amélioration importante et durable de la douleur.

Principes d'utilisations

La thermothérapie par la chaleur a très peu d'effet secondaire et très peu de contre indications. Les contre indications essentielles se résument à une insuffisance veineuse. Cependant, en cas de doute, il est important de prendre l'avis de votre médecin.

La chaleur n'est pas indiquée dans les pathologies inflammatoires comme les arthrites, les tendinites ou les « claquages » (déchirures) musculaires ; dans ce cas, c'est l'application de froid qui est bénéfique.

Elle est conseillée pour les phases de douleurs aigues de l'arthrose ou des douleurs de la colonne vertébrale, mais aussi en prévention et pour les phases de récupération chez le sportif.

- Pour les phases de douleurs aigues, son effet thérapeutique n'est plus à démontrer.

Toutes les techniques de thermothérapie sont adaptées du cataplasme à l'infrarouge en passant par la bouillotte ou les compresses chauffantes.

- En prévention, lors d'un effort physique au froid ou dans une ambiance humide (ski, jardinage, vélo, randonnée..). Elle permet d'éviter les contractions musculaires trop importantes que l'organisme met en place pour se protéger et permet d'évacuer plus rapidement les toxines libérées par l'effort. Les ceintures et épaulières sont recommandées dans ce cas.

- Pour les phases de récupération chez le sportif, afin de permettre un apport d'oxygène aux muscles sollicités et une amélioration de l'évacuation des toxines. La chaleur après l'effort sur les muscles permet une meilleure récupération et limite les courbatures. A associer impérativement à des exercices d'étirement. Cette association permettra, outre une meilleure récupération, un développement de la puissance musculaire lors des futurs efforts.

Le succès du traitement dépend de la durée de l'application. Pour se diffuser en profondeur dans les tissus concernés, l'apport de chaleur doit être constant et durable.

Pour amplifier l'effet décontracturant et anti douleur de la chaleur, il est conseillé de l'associer à un massage avec des huiles essentielles qui pénétreront dans les tissus plus aisément, du fait de la vasodilatation.

Conclusion

La thermothérapie est une méthode ancestrale de lutte contre la douleur et ces effets ne sont plus à démontrer. Elle permet un répit aux personnes souffrant de douleurs articulaires mécaniques comme l'arthrose, les hernies discales, les contractures musculaires et ne doit pas être négligée lors de la reprise d'activité chez la personne souffrante ou lors de la phase de récupération chez le sportif.

Il existe plusieurs techniques dont l'efficacité dépend de la durée d'application.

Voir les ceintures Gibaud

Voir la thermothérapie GIBAUD































































































































































Bookmark and Share
Site réalisé avec PowerBoutique - solution e-commerce